knowledge plaza : un outil de curation payant et des pistes pour des solutions gratuites

Partager :

Knowledge plaza est une solution pour partager des infos, développer des projets de veille collaborative, à mi chemin entre le réseau social d’entreprise et la base documentaire structurée. Une nouvelle version est sortie fin 2012 où, selon la présentation que nous avons eu, tout a été remis à plat :

  • ergonomie (Responsive Webdesign pour plus de confort des clients nomades)
  • stratégie commerciale (retour à une politique tarifaire plus classique, avec un abonnement mensuel au montant dégressif selon le nombre total d’utilisateurs dans l’entreprise)
  • technologies utilisées (plus de flash, mais du html5)

Deux  projets aboutis nous ont été montrés en exemple :
– Le PMU : utilisation de knowledge plaza pour la veille et pour permettre de capturer les différentes informations et de les organiser avec des tags
– Lafarge : pour créer un réseau de nombreux collaborateurs dans le monde et partager les informations sous forme d’un référentiel

La démo de l’outil est ensuite tombée à l’eau à cause d’un bug temporaire sur leur nouvelle version ! On ne pouvait pas voir ce que les autres partageaient !

Vers le gratuit….

Ma conclusion personnelle est qu’il s’agit d’un outil intéressant, mais cher et réservé à l’entreprise…
La démo était une démo axée sur un outil, mais il n’ a pas été vraiment question de la curation. La curation est pourtant quelque chose de fondamental et magique à la fois ! Elle est en train de métamorphoser certains aspects de mon métier de gestionnaire de l’information, en permettant de partager facilement avec qui je veux (un groupe de travail, des abonnés à une newsletter) du contenu pertinent, sélectionné en un clic sur le web, sous une forme éditorialisée. Dans mon cas, c’est un élément indissociable d’une veille, qu’elle soit collaborative ou pas. Il s’agit de la suite logique du processus de veille. Mais, contrairement à ce que laisse penser la présentation de Knowledge plaza, je doute encore qu’un seul outil puisse réunir toutes les fonctionnalités les plus poussées d’une plateforme de veille et de la curation… En tout cas, pour bien débuter et se faire la main, je vous conseille d’utiliser scoop-it qui est très intuitif et français à la base (même s’ils ont maintenant des bureaux dans la silicon valley !).

Un article récent de Presse citron : Scoop.it, 5 millions de visiteurs uniques et une intégration dans HootSuite

Partager :