Le consultant projet en web-agency (agence de communication digitale)

Le chef de projet ou de consultant projet en agence de communication digitale (web agency) doit savoir gérer la multiplicité des acteurs et la complexité du support. Nicolas Aimé de Smart Agence a présenté dans le cadre de la formation « Gestion de projet 2.0 » ce métier et sa fonction en web agency.

Partager :

Smart Agence est une société de conseil en communication corporate et digitale. Elle réalise des projets Web qui ne sont pas tournés vers la promotion de produits ou services, mais sur la valorisation de l’image de l’entreprise, d’une organisation ou d’un service, vis-à-vis de ses clients ou de ses partenaires.

Nicolas Aimé, directeur de Smart Agence, est venu présenter sa vision du consultant projet, chef de projet web côté MOE.

Lors de la conception d’un projet Web, l’agence digitale, prestataire responsable de la maîtrise d’œuvre, doit mettre en musique le projet du client. Après avoir remporté l’appel d’offre, elle récupère un cahier des charges, plus ou moins bien élaboré, pour en concevoir un livrable, répondant aux besoins du client. L’essentiel de la réussite d’un projet ne se résume pas dans la résolution des problèmes techniques, qui trouvent toujours des solutions. Elle repose essentiellement sur la coopération des différentes composantes humaines du projet. Les relations ainsi créées doivent aboutir à une réelle synergie afin que les compétences de chacun ne s’additionnent pas mais s’enrichissent pour obtenir l’équation 1+1=3.

Du fait de la complexité des systèmes mis en œuvre, cette coopération est capitale pour la réussite d’un projet web. En effet, le média, la technologie se réinventent en permanence, et font évoluer les supports et les usages. Tant qu’il n’est pas livré, un projet est donc susceptible d’évoluer, ce qui ne peut se faire dans une logique de compétition entre les différentes parties.

Le client, l’agence prestataire et les parties prenantes (prestataires, hébergeur, référenceurs…) doivent donc travailler ensemble. Au centre de ce triangle apparait le rôle essentiel du consultant projet.

Le consultant projet

Le consultant projet doit savoir gérer la multiplicité des acteurs et à la complexité du support.

  • Multiplicité des acteurs

Les projets Web impliquent de faire travailler ensemble des métiers et des compétences très divers : journaliste, créatif, développeur, web designer … Ces expertises différentes se retrouvent aussi bien en externe chez le client ou chez les prestataires qu’en interne en agence. Le consultant projet doit amener à faire collaborer chacun dans une logique de construction de projet et non de compétition.

  • Complexité du support

Il est difficile d’appréhender le support digital : Web, web mobile, mail, flux RSS, média sociaux connaissent sans cesse une double révolution. La technologie évoluant en permanence, les usages la suivent et sont sans cesse remis en cause. Dès lors, il faut accepter une prise de risques dans la solution technique. La solution choisie ne sera jamais pérenne, mais la dette technologique doit être minime.

Le consultant projet doit savoir gérer les relations avec son client. Il n’a pas de rôle technique. Il ne doit pas être un spécialiste mais doit au contraire posséder des connaissances sur tous les métiers mis en œuvre pour être en capacité de comprendre ce qui est dit et les enjeux qui en découlent afin de les retranscrire aux décideurs. Véritable chef d’orchestre, sa qualité réside dans sa capacité à créer du relationnel entre tous les acteurs.

Missions et rôle du consultant projet

Il a pour mission de poser le cadre du projet, le tenir et le faire respecter. En effet, le projet doit aboutir à un résultat optimal en respectant les coûts, les délais, la qualité et la performance demandés par le client. Pour cela, il doit pouvoir se reposer sur un cahier des charges bien ficelé. En effet, moins le cahier des charges est clair, moins le projet a de chance d’aboutir en respectant tous les besoins. Il doit être très vigilant sur les délais, en prenant en compte les délais de validation et doit être capable d’établir un planning réaliste. Plus un planning est glissant, plus il devient difficile de motiver une équipe.

Son rôle diffère suivant s’il s’adresse au client ou à son agence.

  • Auprès du client

Il doit relever et analyser les besoins du client, identifier les attentes non définies. Il doit savoir anticiper, être force de proposition, pour pouvoir réorienter, si nécessaire, ses besoins en les enrichissant.

Il doit conduite à terme la réalisation du projet en étant disponible, réactif et rigoureux.

  • Auprès de l’agence

Sur le projet dont il est responsable, il doit assurer la cohérence du projet. Il a un rôle de coordinateur auprès de l’équipe qui intervient sur la mise en œuvre du projet. Il doit assurer le suivi, faire respecter le planning, le budget et le périmètre définis. Il doit tester les livrables et procéder au déploiement du produit

Il doit sans cesse enrichir son expérience en effectuant une veille technologique et sectorielle. Veille technologique pour connaître les nouvelles évolutions. Veille sectorielle sur les métiers de ses clients pour mieux appréhender leurs besoins.

Le profil du consultant projet

Le consultant projet doit posséder des savoirs, de savoirs faire, mais surtout, des savoirs être. Les compétences et le savoir faire s’acquièrent. Le savoir être est plus difficile à travailler mais est la clé principale de la réussite d’un projet.

  • Savoirs

Pour pouvoir mener à bien ses projets, il doit maîtriser les règles élémentaires de la communication écrite et orale. Il doit être un bon pédagogue, auprès des néophytes et des experts. Il doit savoir gérer les conflits qui pourront surgir durant le projet pour qu’ils n’affectent pas sa réalisation. Il sera meilleur s’il connaît également les principes de bases du domaine d’expertise de son agence (e-commerce, communication corporate…) et possède une expérience de gestion de projet.

  • Savoir faire

Il doit connaître les méthodes et techniques de la conduite de projets, savoir évaluer un projet, avoir l’écoute et l’entente suffisantes pour recueillir, analyser et qualifier et reformuler les besoins du client afin d’élaborer des scénarios, des synopsis et des maquettes. Il doit mettre en place des indicateurs de suivi pour éviter que le projet ne dérape et assurer ainsi sa qualité.

Il doit être capable d’appréhender l’entreprise de chacun de ses clients, de connaître son fonctionnement, son histoire, ses compétences et le contexte du projet sur lequel il travaille pour trouver un sens à ce qu’il fait et pouvoir ainsi l’optimiser.

  • Savoir être

Il doit être capable de percevoir les enjeux d’un projet, avoir le goût de l’action et de la réalisation, savoir travailler sous pression, être autonome, polyvalent, rigoureux et organisé.

Son rôle essentiel étant de créer des liens entre les différents acteurs du projet, il doit posséder une grande empathie, la capacité à se mettre à la place de l’autre, et être flexible pour adapter son comportement aux besoins de son interlocuteur. Si l’empathie se travaille, la flexibilité dépend de l’énergie que nous avons ou que nous donnons à un projet. Il doit avoir un bon leadership, une autorité fonctionnelle et non d’expertise, un esprit d’équipe, une force de conviction.

Conclusion

Le rôle du consultant projet est donc essentiel dans la réalisation de la conduite de projet web 2.0. Du fait de la diversité des techniques, il doit raisonner en usage et non en outils. L’outil doit s’adapter aux besoins et non l’inverse.

Les consultants projets peuvent gérer de 3 à 5 projets en simultané. Ces projets ne sont pas affectés en même temps par l’agence qui répartit également entre ces différents consultants les projets de plus ou moins grande ampleur.

Partager :