E-réputation sur internet – Nicole Corsyn – Compte-rendu de l’intervention du 1er décembre 2011

Partager :

Nicole Corsyn est Ingénieure pédagogique et Documentaliste au Conservatoire National des Arts et Métiers. Ses compétences sont doubles : TICE et ingénierie documentaire.

1- Identité numérique (de l’individu) et e-réputation

L’identité numérique d’un individu est composée de l’ensemble des traces qu’il laisse sur Internet :
  • données volontairement mises pour se présenter ;
  • traces de ses activités ;
  • traces de ses interactions avec les autres : forum, commentaires, avis.

 

 

La e-réputation est donc le résultat des traces de l’internaute et les traces que les internautes peuvent générer de lui. 

 

 

 

Nicole Corsyn et Isabelle Gonon-2011

2- Faut-il utiliser les médias sociaux ?

A quoi servent les médias sociaux ?

Les médias sociaux nous permettent d’exister sur la toile. Exploités stratégiquement, ils jouent un rôle capital dans la gestion de la e-réputation.

Ils nous permettent notamment :

  • entretenir des relations : construire, consolider son réseau d’amis/collègues,
  • filtrer de l’information et faire de la veille : créer / entrer / être suivi dans un groupe que l’on a choisi guidés par nos centres d’intérêt, notre stratégie,
  • publier : communiquer sur nos activités et générer des avis et des commentaires.

3- Quelle stratégie pour gérer et contrôler sa e-réputation?

La stratégie à adopter vise à répondre aux questions suivantes : où je m’inscris ? Où je publie ? Qu’est ce que je montre ? Et pourquoi ?

La roue de la e-réputation

La roue de la e-réputation représente un schéma

de toutes les activités sur notre identité numérique

qui conduisent à construire notre e-réputation.

(Nicole Corsyn et Isabelle Gonon-2011)

4- Comment gérer son identité et améliorer sa e-réputation

Comment et où créer son identité

–       choix des médias où il faut être présent,

–       choix de l’identité renseignée : pseudonyme, identité réelle en fonction de la nature de la fonction associée au média (privé, professionnel)

–       choix des modalités de publication (facebook : profil, page, groupe)

Contrôler, protéger sa vie privée

Cette stratégie relève du paramétrage :

–       paramètres de confidentialité,

–       paramètres du compte,

–       paramètres du groupe,

–       mot de passe efficace.

Décider de qui a accès à nos publications par la maîtrise de nos informations confidentielles, participe du contrôle de notre e-réputation.

Participer

Agir sur les médias sociaux favorise sa e-réputation : animer, discuter, partager, « reseauter ».

Surveiller et faire évaluer

A défaut de mesurer de manière exacte sa e-réputation, des outils permettent de révéler certains indicateurs : le nombre de consultations de ses publications, nombre de recommandations, nombre des personnes qui nous suivent (twitter, blog).

« Google Alertes » : un outil de surveillance du web sur un sujet déterminé (à partir d’une requête de recherche).

Améliorer sa e-réputation : évaluation et actions

L’évaluation repose sur les traces laissées par l’individu sur le web.

L’amélioration de la e-réputation repose sur les actions que l’individu mettra en œuvre pour participer, contribuer, susciter des retours, créer, surveiller, réagir (corriger, nettoyer, …).

Les traces nocives à son image peuvent être supprimées par l’individu lui-même ou par d’autres acteurs : les webmasters ou « nettoyeurs du web ».

Si certaines traces ne peuvent être supprimées, il existe le  déréférencement : faire reculer des résultats négatifs dans les pages des moteurs de recherche en créant du contenu positif.

5- Retour d’expérience sur un média social, Twitter

Créé en 2006 par la société Odéo aux Etats-Unis, Twitter est un outil de microblogging : messages de 140 caractères, messages instantanés.

Source : Mashable M Saleem

1-Un vocabulaire et des fonctionnalités spécifiques

RT ou retweet : rediffuser le tweet écrit par un autre abonné

Followers : les abonnés qui me suivent

Followings : les abonnés que je suis

Favorites : les tweets à retenir

#FF : posté le vendredi, les utilisateurs de tweeter que j’invite à suivre

Timeline : liste des tweets publiés

Liste : privée ou publique, permet d’organiser les comptes en fonction de thématiques.

Comment démarrer avec Twitter ? :

–       s’inscrire,

–       repérer les comptes à suivre en fonction de ses intérêts (et de sa stratégie),

–       les suivre,

–       publier des informations avec les outils : retweet, hashtag (#), un lien (avec un raccourcisseur d’URL tel que bit.li).

 2-Twitter par Nicole Corsyn

Un Objectif double :

–       s’informer et partager sa veille

–       renforcer sa visibilité et améliorer ainsi sa e-réputation

Sur quoi twitte-t-elle ? 

–       ses centres d’intérêt professionnels

–       les événements auxquels elle assiste (conférences)

Ce qu’elle évite :

–       le bavardage

–       les sujets politiques

Outils associés à Twitter :

–       Diigo, afin de sauvegarder directement ses favoris,

–       Echofon : un plugin sur firefox, pour consulter rapidement les tweets

–       Tweetdeck, Hootsuite : gérer plusieurs médias sociaux

–       Twilert, paper.li : suivre sa e-réputation

3-Webographie

Module 6 du web social de Sébastien Paquet :

http://benhur.teluq.uquebec.ca/SPIP/inf6107/spip.php?article=71&rubrique=10#

Blog de Mathias Poujol-Rost Guide de gestion de la réputation :

http://site.mathiaspoujolrost.net/information/guide-de-gestion-de-la-reputation#partie-guide

Protéger son identité numérique :

http://www.presse-citron.net/identite-numerique-10-regles-simples-pour-controler-son-image-sur-internet

 Alejandra Graterol et Caroline Brousse-

Partager :

1 pensée sur “E-réputation sur internet – Nicole Corsyn – Compte-rendu de l’intervention du 1er décembre 2011”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *